Le massage thaï, entre relaxation et massage

Le massage thaïlandais est une autre technique de relaxation et de détente qui nous vient d’Asie. Ce massage s’inspire beaucoup de la médecine chinoise, de l’Ayurvéda mais aussi du bouddhisme. En regardant de plus prés la façon dont est pratiqué le massage thaï, on se rend compte également qu’il a comme base le yoga et les techniques de méditation.

Les trois parties du massage thaï

Contrairement à d’autres techniques de massage, le massage thaïlandais se décompose en trois parties. La première se rapproche plus du yoga puisque la personne à masser doit commencer par faire des étirements. Ces derniers doivent être plutôt dynamiques. Ils se font généralement en duo avec le praticien.

La deuxième étape du massage thaï est plus classique puisque cette fois, seul le thérapeute travaille. Il va bien évidemment enchaîner une suite de mouvements bien précis sur les zones à traiter. La pratique de ce massage se fait avec la paume de mains ainsi qu’avec les doigts.

Enfin, la troisième partie du massage thaïlandais se rapproche de la méditation. Durant un petit moment, le praticien et son patient vont recueillir et respirer pour permettre au corps de bien éliminer toutes les toxines qui le polluent et puis surtout de bien faire circuler le sang.

Le massage thaïlandais, bénéfique à plusieurs points de vue

Selon certaines recherches, il semblerait que le massage thaïlandais soit très efficace quant à l’atténuation des maux de dos. Ainsi il est conseillé à toute personne souffrant de douleurs dorsales de s’essayer au massage thaïlandais. Par exemple, il a été prouvé que ce massage diminuait les douleurs lombaires chroniques de manière significative.

Le ventre et son massage
Un massage du ventre pour faciliter la digestion